La Commission de spéléologie scientifique (CSS) est le résultat de la fusion de la Commission scientifique de la SSS et la Commission de spéléologie de l'Académie suisse des sciences naturelles en 2010.


Les tâches principales de la CSS sont :

  • Formation scientifique des membres de la SSS ;
  • Soutien des spéléologues dans leurs études scientifiques ;
  • Organisation des rencontres d’hiver de la SSS ;
  • Soutien des congrès nationaux, financement des actes ;
  • Contribution aux Inventaires spéléologiques de la Suisse et au Bulletin bibliographique spéléologique ;
  • Représentation des spéléologues pour les questions de politique de la science ;
  • Lien entre la SSS et l’ISSKA ;
  • Fonction de Comité national de l’UIS.

 

Travaux récents (2011-2014)

Banque de données d’échantillons

L’annexe B des « Instructions pratiques pour l’évaluation de projets en terrain karstique » (SSS, 2010) définit les principes concernant la prise d’échantillons de sédiments dans les grottes, en particulier au point de vue de la protection des cavernes. Une banque de données a été établie par la Commission ; elle comprend les données de base concernant les échantillons prélevés dans les grottes et a pour but de les mettre à disposition des personnes intéressées, sur demande. Cela doit permettre d’éviter des échantillonnages répétés inutiles et de réduire au minimum les prélèvements d’échantillons inappropriés. Cette banque de données est maintenant accessible aux intéressés, et les informations utiles sont définies dans les « Modalités d’utilisation de la banque de données d’échantillons ». Pour des demandes et plus d'informations sur cette banque de données : science-Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Conception générale des inventaires spéléologiques

Jusqu’en 2011, le soutien des inventaires a été mis en application d’une manière qui pouvait varier d’un cas à l’autre. Pour cette activité importante, dans le cadre de laquelle la Commission joue un rôle d’encouragement et de conseil et s’engage sur le plan financier, celle-ci a établi des « Instructions pratiques pour la réalisation d’un inventaire ». Ce document définit le rôle respectif de la CSS et des auteurs de projets de manière harmonisée.

Ouvrages d’inventaire existants publiés avec le soutien de la CSS :

 

Inventaire_CH

Comité national de l’UIS

La « Platform Geosciences » de SCNAT reconnaît l’UIS (Union internationale de spéléologie) comme union internationale affiliée et prend en charge la contribution annuelle de la Suisse. Afin que cet accord puisse rester valable, la Commission a dû, en 2014, établir un règlement formel pour le Comité national de l’UIS. Ce Comité est rattaché à la CSS, il est constitué par le président de la CSS et par les deux délégués de la SSS auprès de l’UIS.

 

Activités diverses

  • Soutien de la partie scientifique du Congrès national 2012
  • Contributions scientifiques au Sentier didactique « Brislachallmend » (2013)
  • Soutien de colorations dans le Melchtal (2013) et à la Schrattenfluh (dès 2014)
  • Prise de position concernant les recommandations de la Commission fédérale de géologie (CFG/EGK) sur l’utilisation du sous-sol profond (2014)

 

Organigramme

Historique de la spéléologie scientifique

Commission scientifique de la SSS, 1967 - 2010

Très tôt, des pionniers de la spéléologie suisse se sont intéressés aux aspects scientifiques. En particulier, Maurice Audétat, premier archiviste et plus tard président de la SSS, a établi de nombreux contacts avec des institutions scientifiques.

En 1967, à l’occasion du troisième Congrès national à Interlaken, a été fondée la Commission scientifique de la SSS. Jean-Pierre Tripet en fut le premier président.

Cette Commission a conseillé les spéléologues dans le domaine des aspects scientifiques. Une particularité était que les membres payaient une cotisation grâce à laquelle des projets, souvent des essais de coloration, ont été soutenus.

La Commission a organisé les rencontres d’hiver de la SSS, au cours de chacune desquelles un nouveau thème scientifique a été traité.

Plus tard, de nouvelles tâches ont incombé à la Commission : celle-ci a évalué les projets de l’ISSKA au nom de la SSS et a émis chaque année des propositions pour le Prix Thomas Bitterli.

Commission de spéléologie de SCNAT, 1970 – 2010

A côté de l’activité de la Commission scientifique au sein de la SSS, il manquait à la spéléologie d’être reconnue en tant que science à part entière. Cette lacune a été comblée le 16 mai 1970 par la création de la Commission de spéléologie de la Société helvétique des sciences naturelles (SHSN, aujourd’hui Académie suisse des sciences naturelles SCNAT). La requête pour la création de cette nouvelle commission a été élaborée et soumise à la SHSN par la Commission scientifique de la SSS.

SCNAT encourage le dialogue entre science et société, voir http://www.scnat.ch. La Commission de spéléologie constituait un groupe de travail de la « Platform Geosciences » (sciences de la Terre) de SCNAT.

Cette commission disposait de ressources financières relativement importantes et soutenait des publications spéléologiques : Actes des congrès nationaux, série des Inventaires spéléologiques de la Suisse, Bulletin bibliographique spéléologique. D’autre part, le Comité national de l’UIS (Union Internationale de Spéléologie) était placé sous l’égide de cette Commission.

Fondation de la Commission de spéléologie scientifique, SSS et SCNAT, 2010

Avec la création de l’ISSKA, un troisième partenaire suisse en matière de spéléologie scientifique est entré en jeu, et la situation s’est compliquée. En accord avec SCNAT, les deux commissions existantes (CSc. SSS et CSpél. SCNAT) ont fusionné, le 1er septembre 2010. La nouvelle organisation a été approuvée par la SSS lors de l’Assemblée des délégués du 23 octobre 2010 et Hans Stünzi a été nommé président de la Commission de spéléologie scientifique. SCNAT a pris note de cette fusion le 12 novembre 2010 et a ratifié l’élection du président au début de 2011.

La nouvelle commission est chargée de toutes les tâches mentionnées plus haut, qui incombaient aux deux commissions antérieures.
Ces tâches sont spécifiées dans les statuts et dans le cahier des charges.

version française: J.-P. Tripet